Fermer
Article
précédent
Zoom sur le Musée Alfred Douët de Saint-Flour

7 décembre 2017

Rencontre avec le traileur auvergnat Yoan MEUDEC

Sport & Culture
Article
suivant
ALIPTIC, booster d’entreprises innovantes

Découvrez l’interview de Yoan MEUDEC, l’un des meilleurs trailers français et collaborateur engagé au sein de la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin.

Yoan MEUDEC, qui es-tu ?
J’ai 33 ans et je suis d’origine auvergnate et bretonne, deux régions avec une forte identité avec lesquelles j’ai beaucoup d’attaches. J’ai réalisé mes études à l’école de commerce (ESC) de Clermont-Ferrand. Dans ce cadre, j’ai eu l’occasion de partir 1 an et demi en Australie : une expérience bénéfique dans mon parcours, puisque j’ai pu conjuguer études et sport lors de cette année de césure.

Peux-tu nous résumer ton parcours sportif ?
C’est à l’âge de 14 ans que j’ai débuté mon aventure en course à pieds avec les cross scolaires. Ces premières foulées m’ont donné l’envie de continuer et ce, grâce à de bons résultats et à la rencontre d’une personne qui m’a fait progresser, Jean-Pierre MONCIAUX, entraîneur d’athlétisme auvergnat en course de fond et de demi-fond et ex-athlète international. Dans le sport, je ne suis pas routinier, j’ai commencé par du cross-country et de l’athlétisme avec 12 sélections en équipe de France, en Championnats du Monde et d’Europe. J’ai couru mon premier marathon en Australie avec une victoire et mon meilleur temps (2h24) ! Et après avoir fait le tour de ces disciplines, je me suis orienté vers le duathlon, mêlant vélo et course à pieds. Un palmarès qui s’est étoffé avec un titre de champion de France et d’Europe. Depuis 8 ans, je pratique le trail, où je m’épanouis car ce sport évolue énormément.
Si tu devais retenir une victoire ? C’est au Royat Urban Trail, il y a 1 mois, où j’ai terminé 1er devant le vice-champion du monde de trail et champion de France (Nicolas MARTIN), et le vainqueur de la Coupe de France (Fabien DEMURE). J’ai même reçu il y a quelques jours le prix de la performance sportive du Canton de Beaumont.

Pourquoi as-tu choisi la discipline du trail ?
Nous avons des spots magnifiques en Auvergne, une des plus belles régions permettant de pratiquer le trail avec une grande variété de parcours : le Puy-de-Dôme, le Sancy ou le Cantal… C’est la dimension nature et défis qui me plait beaucoup. Il n’y a pas de notion de chronomètre, mais plutôt l’envie de partir à l’aventure ! C’est aussi une suite logique par rapport à mon parcours sportif où j’ai eu la chance d’avoir un passé en tant que coureur sur piste et cross. Cela m’aide beaucoup pour m’exprimer en trail, sans pour autant avoir un entrainement important.

Quelles doivent-être les qualités d’un traileur ?
Peux-tu nous donner un conseil ? Il faut être passionné car c’est un sport difficile et semi professionnel, même si aujourd’hui les marques se jettent sur la discipline. C’est aussi une vingtaine d’heures d’entrainement par semaine et, finalement, la récompense est éphémère par rapport au travail réalisé. L’agilité et l’adaptation sont des qualités importantes car les terrains sont totalement différents. Il faut s’adapter en permanence sur : la foulée, le matériel et l’alimentation. Il faut être complet pour réussir à aimer le défi et l’aventure. Parfois, je pars avec un plan en tête et il s’avère que cela ne se passe pas comme prévu.
4 conseils pour ceux qui aimeraient se lancer : la passion du sport, se regrouper pour courir, le partage et varier les terrains pour l’entrainement.

Peux-tu nous parler du Team Eric Favre, une aventure à consonance presque 100 % auvergnate ?
L’année 2017 a fait naitre une nouvelle équipe, un nouveau challenge fondé sur la reconnaissance de l’ex-team Sigvaris, par son expérience et ses résultats de très haut niveau. Le Team Eric Favre dont je suis à l’origine, a pour ambition d’être ambassadeur de nos marques locales, promoteur du territoire Auvergnat et de ses richesses à travers un projet sportif global et des événements cibles. Nous souhaitons nous différencier par notre patrimoine et nos spots ainsi que par notre choix d’athlètes auvergnats ambitieux.

Quel est ton métier ?
Quelles similitudes vois-tu avec les valeurs et compétences nécessaires dans ta vie professionnelle et dans la pratique du trail ? J’ai intégré la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin en 2012 au sein de la Banque des Décideurs en Région où je m’occupe du marketing et des études sur le marché des entreprises, de l’économie sociale, du secteur public, du logement social et de l’immobilier professionnel. Il y a des similitudes entre le trail et le monde du travail : d’abord l’exercice, il faut essayer, « s’entrainer », se planter pour réussir et acquérir des réflexes, être passionné par ce que l’on fait pour toujours avancer et croire en soi, en ses forces et capitaliser dessus.

Quels sont tes prochains rendez-vous et objectifs sportifs ?
Pour la fin de la saison 2017 ce sera le trail de Superbesse, le 10 décembre. L’année 2018 débutera avec le trail hivernal du Sancy qui est le point de départ de la saison. Il connaît un engouement spécial puisqu’il y a eu 1300 inscriptions en 1 heure. Concernant mes objectifs en tant que manager du team, je veux partager mon expérience avec les jeunes et approcher les talents auvergnats pour que demain, ils soient membres de l’équipe de France ou même de futurs podiums en championnat du monde. Je souhaite construire une structure élite avec les meilleurs coureurs régionaux et une école de formation pour les jeunes.

Pour mieux connaître Yoan…

Si tu étais…
Une célébrité : Mark Zuckerberg
Un lieu auvergnat : le Sancy mon spot préféré pour m’entraîner
Une devise : « Garder le sourire et profiter de la nature à notre propre vitesse, que ce soit pour gagner ou pour finir, ne pas oublier au fond de soi-même que ce sport ne peut être que la plus importantes des choses secondaires »
Un plat : des pâtes
Un objet : mon smartphone qui est la seule chose que j’emporterai sur une île déserte
Un groupe de musique : du moment « Broken Back »
Un réseau social : Strava, un réseau social qui s’adresse aux sportifs permettant de suivre leurs sorties et partager leurs performances avec leurs amis
Un rituel : Avant une course, je prends beaucoup trop de temps à me préparer !

Retrouvez tous les conseils nutritifs du Team Eric Favre, les résultats et photos des membres de l’équipe en cliquant ici.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies