Sport & Culture

Yannick BOURSEAUX, en route pour les Jeux Paralympiques de Tokyo

03 mai 2021
Par CEPAL
Partager

Rencontre avec Yannick BOURSEAUX, un para triathlète (natation, vélo et course à pied) originaire de Montluçon (03), plusieurs fois champion du monde dans sa catégorie et membre de l’Équipe de France paralympique.

Officialisé en janvier dernier, le partenariat de notre Caisse régionale avec Yannick BOURSEAUX lui a permis d’acquérir son nouveau vélo dans le cadre de sa préparation pour les prochains Jeux Paralympiques de Tokyo. Un soutien naturel pour notre entreprise qui accompagne déjà activement le sport depuis de nombreuses années.

Tes débuts de sportif ?
Jusqu’en classe de 4ème, j’étais un peu un « touche à tout » entre la natation, l’athlé, le tennis, le hand et même le volley. C’est à ce moment que j’ai fait le choix du triathlon alors que la discipline commençait à se développer.

Ton 1er maillot de sportif ?
Celui dont je me souviens et auquel j’étais attaché n’était pas un maillot mais un maillot de bain 😉 Celui de l’AS Néris-les-Bains natation.

Ton meilleur souvenir sportif ?
Dans le champ « valide », mon titre de Vice-Champion d’Europe junior de triathlon à Stockholm en 1995. Dans le champ « handisport », ma 1ère course lors de mes 1ers Jeux Paralympiques à Turin en 2006 avec plein de copains sur le bord de la piste.

Ta devise personnelle ?
« Là où la volonté est grande, les difficultés disparaissent » (Nicolas Machiavel)

Comment on performe en même temps sur 3 activités ?
Je pense qu’il faut un peu de temps et beaucoup de travail dans les 3 sports pour y parvenir. Au fil des saisons on se connait de mieux en mieux et l’on sait ce dont on a besoin dans chacune des activités pour progresser.

Quelle est ta prochaine échéance avant Tokyo ?
Le Championnat du Monde de paratriathlon le 8 mai à Milan s’il n’est pas annulé ou la World Paratriathlon Série de Yokohama le 15 mai si Milan est annulé. Ensuite, une étape de la Coupe du Monde à Besançon mi-juin. Mais avec la situation sanitaire actuelle, on reste vraiment dans l’expectative…

Ton endroit préféré en Auvergne Limousin
Ce sera forcément dans le Massif du Sancy mais il y a plusieurs endroits que j’apprécie… Si je dois en citer qu’un je vais dire le Lac de Guery car j’y suis vite de chez moi, j’aime y skier l’hiver et y passer à vélo dès que les conditions sont bonnes.

Et pour finir, quel est ton rêve le plus fou ?
Je n’ai pas vraiment de rêve, mais mon objectif sportif le plus fou si l’on peut dire est de monter sur le podium des Jeux paralympiques !

 

Ces articles pourraient également vous intéresser
Voir toutes nos actualités

 

La Caisse d’Epargne Auvergne et Limousin est une banque coopérative régionale, dont les ressources sont orientées vers les besoins des habitants de sa région. Elle fait partie du Groupe BPCE, 2e groupe bancaire français.

 

En savoir plus
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.